PRICE

PRICE (2023-2027)

Piloter et Réduire l’utilisation des Intrants ChimiquEs en culture de fraise et concombre

Carte d'identité

Durée : 2023-2027
Chef de projet : Justine GARNODIER, CTIFL
Partenaires :
   - Invenio
   - INRAE PACA
   - APREL
   - CVETMO
   - CDDM
Financeur : CASDAR Connaissance

Résumé

La demande sociétale actuelle tend vers une production plus respectueuse de l’environnement, impliquant la réduction de l’utilisation des engrais de synthèse et minéraux et des produits phytosanitaires. Les cultures maraîchères de manière générale ont des besoins en azote élevés. Par exemple, les exportations pour une culture de fraise sont de 180 kg/ha. En culture de concombre, les apports en période de production équilibrée sont de 35 kg/ha/semaine d’azote. La fertilisation et la nutrition des plantes sont connues pour leur impact sur les rendements et la qualité de la production, mais aussi sur la sensibilité des cultures aux bioagresseurs.

Les objectifs

Les objectifs poursuivis par le projet PRICE sont de construire et valider l’intérêt de l’utilisation d’outils pour piloter la fertilisation azotée en fraise hors sol et concombre en sol.
L’objectif de l’utilisation de ces outils de pilotage est de permettre une réduction des doses de fertilisants tout en évaluant l’impact de la réduction de la fertilisation sur la pression en bioagresseurs. Cela dans l’optique de diminuer le recours aux pesticides. En parallèle de ces travaux, le projet PRICE a également pour objectif d’étudier la faisabilité et l’intérêt agronomique d’une fertilisation organique liquide en remplacement de fertilisants minéraux. S’il s’avère possible d’utiliser la fertilisation organique liquide en maraîchage (cultures exigeantes en azote), le projet PRICE ouvre des possibilités de réduire la dépendance de ces cultures aux fertilisants comme l’azote de synthèse. Par conséquent, il participe à pérenniser les filières fraise et concombre en leur proposant des solutions de production plus durables au niveau économique et environnemental.   

Les Actions

> Action 1 : Développer des outils d’aide à la décision pour réduire la dépendance aux intrants azotés en culture de fraise et concombre : Les résultats de l’action 1 permettront l’établissement des premières grilles PILazo® en fraise hors-sol et concombre en sol. Cette action aboutira également à une corrélation entre les mesures optiques et l’Indice de Nutrition Azotée qui permettra d’indiquer la fiabilité de ces outils ainsi que leur domaine de validité.

> Action 2 : Étude de la faisabilité et de l’intérêt agronomique d’une fertilisation organique liquide : L’action 2 produira un avis sur la faisabilité technique et l’intérêt agronomique de l’utilisation d’engrais organiques liquides.

> Action 3 : Évaluation l’impact agronomique, sanitaire et économique de la réduction du recours aux intrants chimiques - L’action 3 consiste à une évaluation multicritère du pilotage de la fertilisation dans l’objectif de réduire la pression en bioagresseurs.

> Action 4 : Coordination, valorisation et transfert des résultats - Pour favoriser le transfert de ces itinéraires techniques auprès de la profession et de l’enseignement, les résultats des différentes actions du projet seront présentés lors de visites d’essais, directement adressées aux producteurs et techniciens. Des articles techniques ainsi qu’une fiche technique sur l’intérêt agronomique et économique des engrais organiques liquides seront rédigés à la fin des trois actions.

 

Date de modification : 12 juin 2024 | Date de création : 12 juin 2024 | Rédaction : GIS PIClég