En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu PIClég

GIS PICLég

MELVARESI

En production de melon, réduire ou optimiser l’utilisation d’intrants phytosanitaires par le levier variétal : niveaux de résistances intermédiaires ou moindre sensibilité à des bio-agresseurs.

Carte d’identité

 

Durée : 2019-2021

Organisme chef de file : ACPEL

Chef de projet : David BOUVARD, db.acpel@orange.fr

Partenaires :

  • Station expérimentale CEFEL,
  • Station Expérimentale SUDEXPE,
  • Station expérimentale ARELPAL – GDM de Vendée,
  • INRAE,
  • CTIFL,
  • Station Expérimentale APREL,
  • Station Expérimentale INVENIO,
  • Chambres d’Agriculture 37, 82,
  • sociétés semencières,
  • AIM

Avec le soutien financier de FranceAgriMer (fonds CASDAR).

Les enjeux

La production de melons est très sensible aux variations climatiques, aussi bien en termes de volumes proposés sur le marché, d’incidence sur les cours, que de problématiques sanitaires au champ. Dans ce contexte complexe et variable, les producteurs ont majoritairement recours à la protection phytopharmaceutique, en vue de limiter les pertes de rendement et/ou de qualité. Pour aller dans le sens de la réglementation et de la demande sociétale, la filière melon a la volonté d’évoluer vers des cultures de melon plus agro-écologiques, sachant que le levier variétal est considéré comme le plus principal levier susceptible de réduire les intrants phytopharmaceutiques. Pour ce projet, la filière Melon a fait le choix de cibler certaines maladies les plus préjudiciables, pour lesquelles les sensibilités variétales sont peu connues et peu travaillées par les sociétés semencières, à savoir la bactériose, la cladosporiose et le mildiou. La fusariose fait également partie du projet, du fait de la complémentarité des évaluations de résistance en laboratoire lors de l’inscription variétale et des évaluations en situation réelle de production par les stations d’expérimentation.

Ce projet multi-partenarial a été identifié et exprimé clairement par les producteurs de melon des différents bassins de production, comme un besoin primordial pour la filière melon et il correspond aux priorités techniques défendues par l’interprofession melon : sécurisation de la production, moindre dépendance aux intrants phytopharmaceutiques, maitrise des coûts de production, réponse aux attentes sociétales….

Objectifs

En cultures de melons, dans un contexte de forte compétition économique et de pression sanitaire importante et variée, ce projet a pour objectifs :

  • De disposer de données consolidées sur le comportement de variétés de melon vis-à-vis des principaux bio-agresseurs : niveaux de résistances (quand elles existent) ou niveaux de sensibilités, sur les problématiques de fusariose, de cladosporiose, de bactériose et de mildiou. Cela permettra aux producteurs de melon d’améliorer leur capacité d’anticipation, notamment dans la gestion de la protection sanitaire.
  • D’intégrer la limitation du risque « bio-agresseurs » (cladosporiose, bactériose, fusariose et mildiou) dans le choix variétal des producteurs, en complément du potentiel agronomique de la variété ; ce critère de « limitation au champ des bio-agresseurs » grâce au matériel végétal participe à la réduction des traitements phytopharmaceutiques en relation avec l’analyse du risque à la parcelle.
  • De diffuser rapidement aux producteurs et techniciens les résultats obtenus, consolidés par le large réseau d’expérimentations proposé dans ce projet.

Les actions

  • Action 1 : évaluation des variétés vis-à-vis de la fusariose (Fusarium oxysporum f. sp. Melonis) en situation au champ

 Il s’agit d’établir, pour chaque variété de melon résistante ou non à la fusariose de race 1-2, une échelle de sensibilité à la fusariose, pour s’adapter aux différents niveaux de risque des parcelles. Les essais sont répartis et mis en place annuellement sur 4 sites d’expérimentation (ACPEL, CEFEL, SUDEXPE, ARELPAL).

  • Action 2 : élaboration d’une échelle de sensibilité des variétés de melon vis-à-vis de la bactériose, de la cladosporiose et du mildiou

Il s’agit d’établir, pour chaque variété de melon, une échelle de sensibilité pour la bactériose, la cladosporiose et le mildiou. Les essais sont répartis et mis en place annuellement sur 3 sites d’expérimentation pour la bactériose (ACPEL, ARELPAL et CEFEL), 2 sites pour la cladosporiose (ACPEL et CEFEL) et 2 sites pour le mildiou (ACPEL et SUDEXPE).

  • Action 3 : valorisation et diffusion des résultats pour les producteurs et les techniciens

Il s’agit d’intégrer la limitation du risque « bio-agresseur » dans le choix variétal des producteurs en fonction de leur système de production et de leur problématique sanitaire. Cette valorisation des résultats sera complétée par différentes communications réalisées tout au long du projet.